mardi 27 mai 2008

EVITEZ L'ANGLE MORT


La première règle de prudence est de vous assurer qu'on vous a remarqué. Si vous n'avez pas établi de contact visuel avec un conducteur, vous devez considérer qu'il ne vous a pas vu: vous êtes en danger.

Les automobilistes seront mieux avertis de votre présence si vous vous équipez de bandes réfléchissantes (aux chevilles comme pinces à vélo, aux poignets) et/ou d'un brassard réfléchissant.
Bien entendu, vous ne pouvez circuler de nuit sur un vélo sans éclairage. Le mieux est d'équiper son vélo correctement pour être en règle et assurer au mieux sa sécurité en toute circonstance. Seuls certains types de vélos peuvent ne pas avoir d'éclairage. Mais pour circuler en ville, l'éclairage est indispensable et mérite un budget approprié pour un équipement de qualité (par exemple, phare halogène restant allumé à l'arrêt grâce à un petit accumulateur, dynamo fonctionnant en toute circonstance, etc.).



Le risque qu'on ne vous ait pas vu est particulièrement grand si vous avez affaire à un poids lourd (bus, autocars, semi-remorques, camions et grosses camionnettes). Ces conducteurs ne sont pas nécessairement de mauvaise volonté: tout simplement, ils ne vous voient pas facilement, à cause des angles morts dans les rétroviseurs (parties sur l'avant, le côté et l'arrière du véhicule où le rétroviseur ne sert à rien).

Ne dépassez jamais un poids lourd par la droite, même s'il est à l'arrêt: vous risquez d'être dans l'angle mort et, si le poids lourd vire à droite, vous serez pris sous les roues. Cette situation est à l'origine de beaucoup d'accidents mortels.














Aucun commentaire: